Édito: Chemin de vie

Dans les jours qui viennent nous allons marcher à la suite du Christ et prendre avec lui le chemin de la vie. Ce chemin passera par bien des épreuves : épreuve de la croix, du rejet, de la trahison, de la solitude, de l’incompréhension. Jésus va vivre la Passion, c’est-à-dire l’amour total, pour nous, jusqu’au bout. Et marcher à la suite de Jésus, c’est accepter de prendre le même chemin. Les épreuves, la souffrance, font parties de nos vies. Nous n’avons pas à les rechercher mais, les offrir au Christ nous permettra de recevoir la force de les surmonter ; elles pourront même devenir sources de vie, comme l’offrande libre du Christ sur la croix a été et est encore source de vie. Lorsque nous sommes capables de nous abandonner dans la confiance entre les mains du Seigneur, plutôt que de nous replier sur nous-mêmes ou de nous révolter contre Dieu, le Seigneur déploie en nous des capacités extraordinaires. C’est peut être difficile à comprendre mais nous ne pourrons pas comprendre la croix et l’offrande du Christ, sans accepter pour nous-mêmes de nous remettre tout entier entre les mains de Dieu. La croix est le passage vers la vie. Le don du Christ est pour chacun d’entre nous et pour l’humanité, source de vie éternelle. Et si nous sommes capables de donner nos souffrances, de les offrir pour le salut de nos frères, alors, les épreuves deviendront sources de grandes grâces et source de vie. Le matin de Pâques a été possible parce qu’il y a eu le vendredi Saint. Le Christ a pris sur lui toute la misère humaine et l’a transfiguré par la puissance de son amour. C’est l’amour qui nous porte et nous donne la force d’avancer. Le Seigneur nous donnera toujours la force de son amour pour surmonter les épreuves et pour avancer. Alors ne perdons pas courage, ne perdons pas confiance. Offrons nos vies avec tout ce qu’elles portent comme joie et comme peines, et le Christ les transfigurera, jusqu’au jour où nous serons transformés, pour l’éternité.
P. Stéphane +

Textes du jour
 Textes du jour