Édito: Mois de mai, mois de Marie

Le mois de mai est traditionnellement le mois de Marie. Cette année, le 13 mai, toute l’Église célèbrera dans la joie, le centenaire des apparitions de Marie à Fatima, au Portugal. Marie est présente au cœur du mystère pascal. Les messages, lors de ces diverses apparitions reconnues par l’Église, invitent chacun à revenir vers le Christ, à se détourner du mal, à se convertir. Les apparitions de la Vierge ne rajoutent rien à la Révélation ni à l’Évangile mais approfondissent, éclairent le mystère de la foi. Et cet approfondissement passe chaque fois par une invitation à prier le chapelet. Prière vieillotte pour certain, dépassée pour d’autres, elle n’en demeure pas moins enracinée dans le cœur de la foi chrétienne puisque elle médite chaque mystère de la vie du Christ et permet à celui qui les prie, de confier le monde au Sauveur, en passant par le cœur de Marie. Notre monde a plus que jamais besoin que l’on prie et je crois que la prière du rosaire est source de grandes grâces et de conversion. Pourquoi la Mère de Dieu invite-t-elle les croyants à prier le rosaire à toutes ses apparitions ? Certainement que Marie sait que cette prière portera beaucoup de fruits. Peut-être pourrions-nous, au cours de ce mois de mai, essayer d’approfondir cette belle prière, à l’invitation de Marie.
Je voudrais aussi confier dès à présent à votre prière, le renouvellement de la consécration de notre paroisse au Sacré Cœur de Jésus et la consécration au Cœur Immaculée de Marie. A Fatima, la Vierge avait demandé à ce que le monde soit consacré à son Cœur Immaculé pour qu’il ne sombre pas dans les ténèbres. Le cœur du Christ et le cœur de Marie, sont en communion parfaite. Marie nous aide à aller vers son Fils et elle nous montre le chemin. Elle est ce que nous sommes appelés à être. Elle est modèle de foi, d’espérance et d’amour, toute donnée au Père pour accueillir le Fils dans la joie de l’Esprit Saint. Le 23 juin prochain, au cours de la messe, en la Solennité du Sacré Cœur de Jésus, nous vivrons cet acte de foi, d’espérance et d’amour, en nous plongeant chacun, en famille, en communauté, dans les cœurs unis de Jésus et de Marie.

P. Stéphane +

Textes du jour
 Textes du jour