Reprise des célébrations eucharistiques

Suite au message présidentiel du 24 novembre, il est possible à nouveau de célébrer la messe dans nos églises.

 

Par contre la jauge est fixée à 30 personnes par église. Cela nécessite de s'inscrire (lien ci-dessous) pour être certain de ne pas dépasser le nombre autorisé. Si une église a atteint le quota, le sondage vous permet de choisir une autre église à votre convenance. Si vous êtes en famille vous devez inscrire le nombre de personnes qui viendront physiquement. Si finalement vous ne pouvez pas venir, pensez à vous désinscrire.

 

Les messes suivantes sont proposées pour le premier dimanche de l'Avent :

- Samedi 28 novembre 18h30 à Seilh

- Dimanche 29 novembre 9h30  Aussonne

- Dimanche 29 novembre 10h30 Mondonville

- Dimanche 29 novembre 10h30 Beauzelle

- Dimanche 29 novembre 18h30 Cornebarrieu

 

Merci de diffuser largement l'information aux personnes qui n'ont pas internet

 

Lien pour l'inscription :

https://doodle.com/poll/m4pwtde4yrthqr52

ATTENTION : en aucun cas ne répondez à une demande de création de Doodle et encore moins à une demande de numéro de carte bleue (Le site propose des options payantes qu'il ne faut pas utiliser)

 

Autre possibilité : appeler Patricia ou Luc Michelet au 05 61 06 11 76

 

Edito: Contre tout, gardons l'espérance pour vivre dans la sainteté véritable

La sainteté. Dieu seul est Saint mais il la propose à tous et à chacun. Il est vrai encore que si tous sont image et ressemblance de Dieu, tous sont aussi une portion de sainteté. Certains ont su déployer en eux cette portion par la droiture de leur vie, la pertinence de leur enseignement et la pureté de leur cœur. Ceux-là, l'Église les fête le 1er novembre de chaque année parce qu'ils sont saints comme leur Père céleste est saint.

La Toussaint de cette année est malheureusement minée par "l'ombre de la mort" : menace sanitaire et menace terroriste. En effet, la recrudescence de la COVID 19 est telle que nous n'avons pas pu échapper au deuxième confinement. Comme si ce fléau ne suffisait pas, notre vie est encore une fois exposée aux agressions et aux attentats. Un professeur tué sauvagement dans une école il y a quelques jours et 3 personnes agressées et tuées en la cathédrale Notre-Dame de Nice. C'en est trop ! N'est-ce pas une incitation à la violence ? N'est-on pas en droit de nous venger ? La vraie vengeance est à Dieu... Au regard de toute cette ambiance, nous sommes dans un combat d'un autre ordre, le combat spirituel. Pour cela, en plus de tout effort de nos politiques, il faut laisser la vengeance à Dieu dans une attitude d'écoute de Sa Parole et savoir poser sur toute chose un vrai regard de conversion par la prière. Pour se faire, la Lettre de Saint Paul aux Éphésiens au chapitre 6,10-20 est un vrai Vade-mecum.

Lire la suite...

Annonces

Groupes de prière et formation

  • Les Équipes du Rosaire se réunissent une fois par mois :
    • à Aussonne, le 2e mercredi du mois de 14h30 à 16h au Centre Paroissial
    • à Beauzelle le 2e ou 3e lundi du mois de 15h à 17h chez un membre de l'équipe.
  • Réunion de prière de la Confrérie du Rosaire en l'église de Seilh les 1ers jeudis du mois à 20h30.
  • Prière à la Miséricorde Divine en l'église de Cornebarrieu, les 1ers mardis du mois de 12h à 13h.
  • A Cornebarrieu, récitation du chapelet suivi du chapelet de la miséricorde le vendredi à 20 h 30 ; pour les mois de mars et d’avril ce sera le troisième vendredi du mois, pour nGroue pas interférer avec les répétitions de la chorale.
  • Groupe « Les Sentinelles » (pour les femmes) :

Une fois par mois, un groupe de femmes de la paroisse se retrouve pour un temps de formation et de prière, afin d’approfondir la question de la vocation de la femme, à la lumière de notre foi.

Contacts : Véronique de Cambourg 06.06.48.04.61 et Pauline Gauthier d’Aunous  06.61.20.71.14 

 

                    Contact : Sœur Marielle Laporte 06.30.79.25.96 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                    Il reste encore des places ! Vous êtes les bienvenus même si vous n'avez pas suivi la première année. N'hésitez pas à venir voir.

 

  • Les équipes pour la lecture de l'Évangile de Saint Matthieu se réunissent :
    • à Aussonne : une fois par mois au Centre Paroissial
    • à Cornebarrieu au presbytère de 19h15 à 20h15 le 3e mardi du mois
    • à Beauzelle : le 2e mercredi du mois de 16h00 à 17h00 au presbytère
  • Une religieuse de l'Annonciation propose de visiter les personnes seules ou malades.
    Contact : 05.61.42.65.89

Service taxi-messe

Mondonville       

Famille Rossetto     06.26.61.74.09   

Famille Pantarotto   05.61.06.13.27

Famille Bories         05.61.42.81.62

Aussonne          

Pascale Tobie      06.13.50.44.74

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Beauzelle                           

Maguie Roujean     06.01.32.25.28   

Pascale Comet       06.78.44.72.12

Initiation chrétienne des adultes

  • Les adultes qui souhaitent recevoir le sacrement du baptême sont les bienvenus.
    Contacts :  Presbytère  05.61.59.74.78 ou Marie-Claire Revel  05.61.59.72.66
  • Un groupe de préparation à la confirmation pour les adultes est en place sur la paroisse
    Contact :   Patrice et Patricia Koch  06.73.80.05.33

Lire la suite...

DIRE NON À NOUVEAU, POUR UN OUI À LA VIE (Mgr Le Gall)

Voici un an, le 21 septembre 2019, j’exprimais, frères et sœurs, au nom de notre conscience humaine et de notre foi, mes inquiétudes et mes refus face à la vague déferlante de lois bioéthiques gravement contraires à la dignité humaine.
Depuis plusieurs années, nous nous sommes exprimés, nous les évêques, tant par le travail remarquable d’auditions et de propositions faites par Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes et son groupe de la Conférence épiscopale, que par des communiqués personnels.

Nous n’avons pas été écoutés.
Au cœur de l’été ont été subrepticement votées à l’Assemblée nationale des lois indignes et criminelles : entre autres, elles font de l’interruption volontaire de grossesse, jusqu’aux approches de la naissance, un acte médical comme un autre ; elles tendent à supprimer la clause de conscience pour les médecins, tant pour cet acte que plus généralement.
Le modèle français de bioéthique, qui privilégie la protection des êtres fragiles, est abandonné.
On passe de la vraie biologie et d’une éthique responsable à des considérations purement sociologiques, où la vérité se situe dans la volonté personnelle et dans la dictature des sondages.
Nous n’ignorons pas les situations parfois dramatiques des personnes, mais nous savons aussi que beaucoup de nos contemporains, croyants ou non, sont inquiets et choqués par ce qu’on veut nous imposer.

Encore une fois, il faut dire NON à ce qui menace le respect de chacun depuis sa conception à sa mort naturelle.
J’encourage les chrétiens et les personnes de bonne volonté à dire leur opposition à ces lois, par exemple en allant manifester le samedi 10 octobre prochain.
Marchons, enfantsOUI, marchons pour tous les enfants, promis à la vie en plénitude, prions ensemble, personnellement et en nos communautés, pour eux et pour notre société.

 

+ fr. Robert Le Gall
Archevêque de Toulouse
Le 21 septembre 2020

Soutien financier à l’Eglise

Vous avez trois possibilités :

 

1 - faire un don pour les quête paroissiales (ordinaires) du dimanche et jours féries

2 - faire un don divers à la paroisse

3 - faire un don au Denier du culte

 

1 - Don pour quêtes du dimanche et jours fériés : la somme est versée sur le compte de la paroisse pour alimenter son compte courant, compte utilisé pour le paiement des dépenses courantes de la paroisse (factures diverses).  Ces sommes entrent dans les comptes de la paroisse concernée, mais ne donnent pas aux donateurs la possibilité d'en déduire une partie sur leurs impôts.

 

2 - Don divers à la paroisse : la somme est versée sur le compte courant de la paroisse de destination. Comme pour les quêtes du dimanche, ce don divers sert à couvrir les dépenses courantes de la paroisse. Il n'est cependant pas déductible des impôts du donateur (les paroisses ne sont pas habilitées à délivrer des reçus fiscaux).

 

3 - Don pour le Denier du Culte : la somme entre bien dans la comptabilité de la paroisse de destination par une écriture comptable mensuelle, mais les fonds sont placés par le Diocèse sur un compte de dépôt.

Lire la suite...

L’amour seul sauvera le monde

L’année pastorale 2019-2020 qui s’achèvera, pour notre ensemble paroissial, avec la messe du dimanche 28 juin prochain aura marqué notre esprit chrétien et notre histoire commune. Qu'allons-nous en retenir ? Sûrement du mal mais aussi du bien car cette période de confinement difficile pour tout le monde nous aura finalement permis aussi d'y trouver du bon. Notre maison est devenue un haut lieu de sécurité et d’éducation, d’apprentissage avant l’apprentissage, de télétravail. Nous avons pris conscience de notre soif de l’autre et de la communauté sans oublier l’importance de la liberté et de la libre circulation.

Lire la suite...

Ordination de Rémy

Ordination Remy

Pendant le confinement

Midbar, le désert

Depuis le premier jour de confinement nous avons vécu avec le père Frédéric une vie communautaire quotidienne dans la célébration de la messe et l’office du milieu du jour. La semaine sainte est arrivée et nous l’avons vécue dans une forme de désert que nous avons essayé de peupler par nos chants et grâce à la présence de Bernard un de nos chers paroissiens.

En formant cette communauté de prière avec le père Frédéric nous maintenions présente la communauté paroissiale « quand deux se réunissent en mon nom, je suis au milieu d’eux ». Maintenir cette présence a consolidé le lien invisible avec ceux qui chez eux méditaient la Parole et permet de perpétuer la communion. Cette communion se relie d’une certaine manière à la communion des saints et nous sommes présents les uns aux autres invisiblement.

Lire la suite...

Nouvel Ambon dans le choeur de l'Eglise de Cornebarrieu

IMG 20200303 1017351001

Commandé il y a déjà quelques mois le nouvel Ambon a été livré par le menuisier qui a réalisé cette oeuvre d'Art le mardi 4 mars. Il est assorti à l'Autel et permettra d'assurer une meilleure stabilité pour le lectionnaire qui manquait de tomber fréquemment. Le menuisier, compagnon du devoir, a fait don de la matière et devrait être présent pour la bénédiction qui est prévue le dimanche 15 mars pendant la messe dominicale de 10h30.

Voeux du Père Frédéric lors de la journée du secteur le 13 Janvier

Chers paroissiennes et paroissiens,

A l’orée de cette année 2019 et en retour de tous vos bons vœux, je voudrais saisir cette occasion si solennelle du baptême de notre Sauveur Jésus-Christ pour implorer sur vous et vos différentes familles la plénitude de l’amour de Dieu révélé à son Fils. Cette plénitude d’amour, nous l’implorons sur notre monde qui en a tant besoin. C’est grâce à cet amour de Dieu qui se répète en nos cœurs que je voudrais vous formuler mon unique vœu de confiance dans l’espérance de l’amour de Dieu qui fait ouvrir les cieux pour le bien de l’homme et de tout homme ! Ce vœu de confiance dans l’espérance et dans la charité me tient tellement à cœur que je le souhaite pour notre ensemble paroissial, afin que des propos et des situations difficiles à vivre ne découragent pas son élan missionnaire qui vise au relèvement de celui ou de celle qui n’en peut plus, de celui ou celle que la politique sans trop le vouloir à défiguré. Notre baptême nous a donné pour mission d’être des canaux par lesquels la grâce de la joie et de l’espérance d’un lendemain meilleur ne quitte personne. Et c’est ce que vous êtes déjà ! Et c’est ce que vous faites déjà dans beaucoup d’associations et de mouvements. Dieu qui connaît le mouvement de votre cœur vous le rend à vous et à vos familles. Le bien qu’un seul fait, fait beaucoup de bien au monde. Combien plus le bien de tout un ensemble paroissial ! Je souhaite et propose que des paroissiens qui le peuvent donnent leur nom à Jean-Luc Cutuli, membre de notre EAP pour aider à l’accueil des demandeurs d’asile. Un jour j’ai parlé de ce projet, c’était à la paroisse St François d’Assise, une dame de plus de 90 ans, furieuse, me faisait savoir que la France ne peut pas accueillir toutes les misères du monde. Ce qui est vrai, mais la France par moi et par toi peut jouer sa partition dans le soulagement de la misère du monde. Et puis c’est notre être même de baptisé qui le demande. Notre sincère engagement à la vie politique et sociale est plus qu’espéré. Ce que nous enseigne la doctrine sociale de l’Eglise. Montrons aux étrangers, aux démunis, aux spoliés qu’ils ont du prix aux yeux de Dieu. Convaincu de votre écoute et de votre accueil de ce projet, avançons dans la confiance de l’espérance pour jeter ensemble nos filets. Il y a beaucoup d’autres priorités, telle que la formation des fidèles. J’en suis bien conscient. Nous y parviendrons si nous travaillons ensemble dans la confiance de l’espérance.

Je ne termine pas sans saluer les maires de notre ensemble paroissial ainsi que leurs conseillers pour ce qu’ils font pour rendre la vie de leurs administrés meilleure. Je voudrais saluer plus particulièrement Madame le Maire d’Aussonne, empêchée cette année, elle est représentée par deux de ses conseillers, messieurs Michel Beuille et Alain Canezin que nous saluons fraternellement. Le chef des ateliers du service technique est présent aussi et nous lui exprimons notre gratitude pour tant de services à notre paroisse grâce à l’accord de Madame le Maire. Les bons liens que nous avons avec tous les maires des différentes communes authentifient l’ouverture de notre église et leur ouverture à nous. Même s’ils ne viennent pas tous les dimanches avec nous, par leurs services pour le bien de l’homme, ils ne sont pas loin de nous. L’Eglise est celle aussi de ceux qui se croient loin d’elle. Le salut apporté par le Christ est pour tous et pour chacun, il est pour toutes les nations, surtout les nations en difficulté que Dieu veut sauver par nous. Merci à notre frère André Husson qui est venu nous entretenir des activités de l’association « Welcome ». Votre exemple est un appel à nous. Merci aux pères Augustin et François, l’un est un compagnon et l’autre un conseiller. Merci aux sœurs de l’Annonciation. Votre appui Pastoral nous pousse à l’espérance. Je n’oublie pas les membres de l’EAP et ceux qui ont travaillé à cette première table ouverte et à la galette des Rois. Bonne, Sainte et Heureuse Année 2019 dans la confiance de l’espérance !

50 ans de sacerdoce

dim famillesCe dimanche 3 juin, le Père François Remaury fêtera ses 50 ans de sacerdoce.

Pour le remercier et lui offrir un temps amical et fraternel, un repas partagé est prévu après la messe à Beauzelle, vers 11h30 (chacun apporte un petit plat salé et/ou sucré à partager). 

Paroissiens, fidèles et amis, soyons nombreux à venir l'entourer et pour cela, faisons passer ce message largement autour de nous.

A dimanche donc pour tous ceux qui le pourront.

Père Frédéric et l'Equipe d'Animation Paroissiale

Groupe Samuel

Tu te poses la question d'une vocation de prêtre ou d'une vocation religieuse ? Ce groupe est pour toi.

Rencontres les samedis soir de 20h00 à 21h30 au Centre Paroissial de Cornebarrieu

20 septembre, 11 octobre, 8 novembre, 6 décembre, 10 janvier, 28 février, 21 mars, 2 mai, 13 juin

Contact : Père Frédéric : 05.61.59.74.78

Textes du jour


Textes du jour
vendredi 27 novembre 2020



Les Lectures du Jour



Livre de l'Apocalypse 20,1-4.11-15.21,1-2.

Moi, Jean, j’ai vu un ange qui descendait du ciel ; il tenait à la main la clé de l’abîme et une énorme chaîne.
Il s’empara du Dragon, le serpent des origines, qui est le Diable, le Satan, et il l’enchaîna pour une durée de mille ans.
Il le précipita dans l’abîme, qu’il referma sur lui ; puis il mit les scellés pour que le Dragon n’égare plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans arrivent à leur terme. Après cela, il faut qu’il soit relâché pour un peu de temps.
Puis j’ai vu des trônes : à ceux qui vinrent y siéger fut donné le pouvoir de juger. Et j’ai vu les âmes de ceux qui ont été décapités à cause du témoignage pour Jésus, et à cause de la parole de Dieu, eux qui ne se sont pas prosternés devant la Bête et son image, et qui n’ont pas reçu sa marque sur le front ou sur la main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec le Christ pendant mille ans.
Puis j’ai vu un grand trône blanc et celui qui siégeait sur ce trône. Devant sa face, le ciel et la terre s’enfuirent : nulle place pour eux !
J’ai vu aussi les morts, les grands et les petits, debout devant le Trône. On ouvrit des livres, puis un autre encore : le livre de la vie. D’après ce qui était écrit dans les livres, les morts furent jugés selon leurs actes.
La mer rendit les morts qu’elle retenait ; la Mort et le séjour des morts rendirent aussi ceux qu’ils retenaient, et ils furent jugés, chacun selon ses actes.
Puis la Mort et le séjour des morts furent précipités dans l’étang de feu – l’étang de feu, c’est la seconde mort.
Et si quelqu’un ne se trouvait pas inscrit dans le livre de la vie, il était précipité dans l’étang de feu.
Alors j’ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la première terre s’en étaient allés et, de mer, il n’y en a plus.
Et la Ville sainte, la Jérusalem nouvelle, je l’ai vue qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu, prête pour les noces, comme une épouse parée pour son mari.

Psaume 84(83),3.4.5-6a.8a.
Mon âme s'épuise à désirer
les parvis du Seigneur ;
mon cœur et ma chair sont un cri
vers le Dieu vivant !
L'oiseau lui-même s'est trouvé une maison,
et l'hirondelle, un nid pour abriter sa couvée :
tes autels, Seigneur de l'univers,
mon Roi et mon Dieu !
Heureux les habitants de ta maison :
ils pourront te chanter encore !
Heureux les hommes dont tu es la force :
Ils vont de hauteur en hauteur.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 21,29-33.
En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples cette parabole :
« Voyez le figuier et tous les autres arbres.
Regardez-les : dès qu’ils bourgeonnent, vous savez que l’été est tout proche.
De même, vous aussi, lorsque vous verrez arriver cela, sachez que le royaume de Dieu est proche.
Amen, je vous le dis : cette génération ne passera pas sans que tout cela n’arrive.
Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas.


Le Commentaire du Jour

» Nous attendons le Sauveur » (liturgie latine; cf Ph 3,20). Vraiment, elle est joyeuse l'attente des justes, de ceux qui attendent « la bienheureuse espérance et l'avènement dans la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus Christ » (Tt 2,13). « Quelle est mon espérance, dit le juste, n'est-ce pas le Seigneur ? » (Ps 38,8) Puis, il se tourne vers lui et s'écrie : « Je le sais : tu ne décevras pas mon attente (Ps 118,116). En effet, mon être est déjà près de toi, puisque notre nature, assumée par toi et offerte pour nous, a déjà été glorifiée en toi. Cela nous donne l'espoir que ‘toute chair viendra à toi’ (Ps 64,3) » (...) Pourtant, c'est avec une confiance plus grande encore qu'attendent le Seigneur ceux qui peuvent dire : « Mon être est près de toi, Seigneur, car je t'ai donné toutes mes richesses ; les quittant pour toi, j'ai ‘amassé un trésor dans le ciel’ (Mt 6,20). J'ai déposé tous mes biens à tes pieds : je sais que (...) tu me les ‘rendras au centuple avec, en plus, la vie éternelle’ » (Mc 10,30). Vous qui êtes pauvres en esprit, heureux êtes-vous ! (Mt 5,3). (...) Car le Seigneur a dit : « Là où est ton trésor, là sera ton cœur » (Mt 6,21). Que vos cœurs le suivent donc, qu'ils suivent leur trésor ! Fixez votre pensée là-haut, et que votre attente soit suspendue à Dieu, pour pouvoir dire avec l'apôtre Paul : « Notre vie est dans les cieux ; c'est de là que nous attendons le Sauveur »( Ph 3,20).



© Evangelizo.org - 2020
Textes du jour
 Textes du jour

Pensons au denier de l'Eglise !

pour soutenir nos prêtres

 

     Denier de l'Eglise weblink        Quête weblink

denier

diocese