Edito: Laudato Si’ au cœur du Carême 2021

Le saviez-vous ? Laudato Si’ est l’objet de notre méditation diocésaine du Carême 2021. En effet, l’urgence de la sauvegarde de la "maison commune" est telle que nous ne pouvons pas ne pas revenir à cette Encyclique du Pape François. Elle parle au cœur de beaucoup sinon de tous. Méditons alors à nouveau Laudato Si’ avec toute notre "âme diocésaine"  grâce au Carnet de Carême diocésain (1). Durant ces six semaines nous porterons une attention particulière aux six vertus que sont foi, espérance, charité, pauvreté, chasteté, obéissance. N’oublions pas Fratelli Tutti comme continuation pratique de Laudato Si’. Vous trouverez ci-dessous un résumé du rapport entre ces deux dernières Encycliques proposé par le Diacre Daniel Facerias.

"Le Laudato si' du Pape François nous invitait à redécouvrir dans l’Écriture et notamment dans l’Ancien Testament la Beauté de la Création. Il nous exhortait à la responsabilité à la fois communautaire et personnelle. La terre est notre maison et nous devons en prendre soin. Que laisserons-nous à nos enfants si nous ne sommes pas capables de redresser notre marche et de mettre en œuvre l’écologie intégrale qui prend en compte en plus de notre environnement toutes les dimensions de la personne humaine.

Fratelli Tutti est la suite de cette exhortation. En reprenant saint François d’Assise le Pape appelle à sortir du monde clos dans lequel l’individualisme nous enferme, de regarder et d’aimer l’étranger que nous croisons sur notre route, le migrant que la violence des déséquilibres planétaires jette hors de chez lui.

Nous devons prendre en compte notre capacité d’aimer qui est dans la nature même de l’homme en inventant de nouvelles solidarités, en réajustant l’économie notamment par le partage avec les plus pauvres. Pour cela notre cœur doit s’ouvrir à la rencontre, à l’inverse de la mondialisation libérale, à l’économie de marché notre cœur doit s’ouvrir gratuitement au monde entier.

Cet art de la rencontre de l’autre doit nous faire voir le visage du Christ dans ceux qui nous sont différents. Le mode de vie inspiré de l’Évangile appelle une meilleure politique, une meilleure éthique et un dialogue social à la lumière de l’encyclique Rerum Novarum  du pape Léon XIII et de ce que le Concile Vatican II a mis à jour : l’art de la rencontre avec les périphéries.

Ainsi nous devons participer à l’artisanat de la paix, du pardon et de la réconciliation.

Ce pardon qui construit la paix ne doit pas oublier la Shoah, Hiroshima, le génocide du Rwanda. Reprenant le texte de Nostra Aetate du concile le Pape François avance quelques points de convergences qu’il a scellés avec le Grand Imam d’Abou Dabi, Pierre Milliaire du dialogue interreligieux.

En ce temps de repli sur soi, avec ce texte Fratelli Tutti nous pouvons à l’image du Christ serviteur, nous ouvrir davantage à la rencontre, même virtuelle, pour ne laisser personne en chemin."

 

Père Frédéric et Daniel Facerias

 

(1) Ces carnets seront distribués à la sortie des messes le dimanche précédent le début du Carême

Le nombre étant limité, ils seront réservé aux personnes prévoyant de l'utiliser. Lire la version en suivant ce LIEN

Pensons au denier de l'Eglise !

pour soutenir nos prêtres

 

     Denier de l'Eglise weblink        Quête weblink

denier

diocese

Textes du jour
 Textes du jour