Édito:

danielLe 15 septembre dernier Mgr Le Gall m’a ordonné diacre pour le diocèse de Toulouse afin de m’occuper des artistes à Toulouse et partout où mon activité professionnelle me conduit, puisque je suis un artiste comme vous pourrez le voir en cherchant sur internet.

Ma mission est aussi de témoigner et de prêcher, d’annoncer dans ce milieu et dans notre paroisse la Parole que j’ai reçue lors de mon ordination.

En ce temps de la nativité, alors que le monde nous semble fragile, violent et incertain nous devons regarder plus haut que l’ordinaire, le chrétien a cette capacité d’accueillir et de porter la paix, d’accueillir et de porter la joie. Alors émerveillons nous de ce qui nous est donné de vivre, de rencontrer, l’émerveillement est une énergie positive, qui se puise dans l’espérance et l’amour.

Il n’y a plus de temps à perdre : émerveillons nous devant l’enfant qui naît, là devant ce vieux couple fêtant ses noces de diamant, devant ces jeunes gens joyeux qui vont courir sur l’eau, ces quêteurs d’absolu, ces femmes et ces hommes qui partagent, qui soignent qui accompagnent et qui aiment l’autre autant qu’ils s’aiment eux mêmes, même dans l’épreuve ou le deuil, émerveillons nous devant l’amour donné devant l’amour reçu ; émerveillons nous de la poignée de main, du baiser échangé, du pardon accordé, des chaînes déverrouillées et des murs écroulés.

C’est cela notre foi: l’émerveillement de reconnaître le beau, le bien, le vrai contenus dans la nature entière, dans notre maison commune et dans chaque être humain.

 

Daniel Facérias

Diacre Permanent

Père de famille, marié à Anne

Textes du jour
 Textes du jour