Edito: Entre Pâques et Pentecôte, un confinement autrement

L’adverbe de manière « autrement » a tout son sens dans notre façon d’être et de vivre le confinement auquel nous semblons, en dépit de l’inconfort, nous habituer, surtout entre la Pâques chrétienne et la solennité de la Pentecôte (50 jours après Pâques) pour recevoir le don de l’Esprit Saint sans lequel personne ne peut affirmer la seigneurie de Jésus. A Pentecôte, les Apôtres sortent de la peur grâce à l’effusion du Saint Esprit pour annoncer la Bonne nouvelle de l’amour de Dieu pour tous, pour tout peuple en vue du Royaume des cieux.

Confinés, nous prenons ce temps autrement et le vivons d’une autre manière dans l’attente de la libération, de la persécution et de la mort. Et si nous prenions, nous chrétiens d’ici et d’ailleurs, le reste du confinement comme temps au Cénacle en compagnie de la Vierge Marie à laquelle le mois de mai est dédié pour prier pour la victoire de la vie sur la mort, la victoire de la guérison du corps et de l’âme sur la maladie spirituelle et physique de notre monde ? Nous avons besoin de cette guérison, notre monde en a bien besoin sans trop savoir à qui recourir. Ne nous affolons pas ! Accueillons la Parole de Jésus avec foi dans l’espérance : « Je suis le Bon Pasteur », berger éternel conduisant aux pâturages nourriciers. Que l’attente de notre sortie du confinement soit marquée par l’espérance de lendemains meilleurs pour tous et plus particulièrement pour les catéchumènes qui attendent leur baptême et pour les confirmands qui attendent le sacrement de confirmation. Nous n’oublions pas les enfants qui attendent leurs communions et les fiancés en marche vers le beau sacrement du mariage. Toutes ces préoccupations relancent nos activités pastorales au sortir du confinement. Nous y pensons. A la réunion d’EAP, mercredi prochain par Skype, nous parlerons essentiellement des prochaines communions de nos enfants, du catéchisme et de comment communiquer davantage.

Merci à vous tous pour votre proximité fraternelle durant ce confinement ! Nous avons tous besoin les uns des autres. Vos appels téléphoniques nous ont fait beaucoup de bien et vous avez répondu à notre appel aux offrandes de messes. Durant ce temps, la fraternité avec les pères Augustin, François et le diacre Daniel s’est encore fait sentir ! Grâce soit à Dieu !

Daniel vous dit un mot de notre vécu au quotidien dans la célébration de l’Eucharistie et Marie-Claude, notre comptable de l’ensemble paroissial, nous donne une idée de nos offrandes, nos dons et notre denier de l’Eglise. Un résumé du mot de notre père évêque nous invite à l’espérance, à l’assouvissement de notre faim et de notre soif de la célébration eucharistique en Eglise !

Le séminariste Rémy sera ordonné diacre le 5 juillet prochain en Guadeloupe. Dieu en soit loué !

A tous et à chacun, un très bon mois de mai dédié à la Vierge Marie !

Père Frédéric

Textes du jour
 Textes du jour

Pensons au denier de l'Eglise !

pour soutenir nos prêtres

 

     Denier de l'Eglise weblink        Quête weblink

denier

diocese